Apache Web SVN Repository

Tutoriel : Apache – SSL – Subversion

Cet article va détailler comment paramétrer Apache et Subversion en HTTPS. C’est pas bien méchant, on y retrouve les grandes étapes indispensables :
- Création d’un dépot
- Créer un nom de domaine sécurisé (Apache+SSL)
- Relier les deux avec libapache2-svn (webdav)
- Régler les droits d’accès sur le dépot.

Read the rest of this entry »

Compiz Dev build howto

WARNING: GIT IS BEING RESTRUCTURED

Compiz is undergoing major changes and this guide may not work with the git sources. For the time being, please use the source tarballs (.tar.gz or .tar.bz2 files) from the compiz releases link below.

Thanks,

Compiz Support Team

A guide outlining how to install current master can be found here.

Read the rest of this entry »

Initrd managing guide

Modifying initrd image

From OpenVZ Wiki

Jump to: navigation, search

The frequent reason why your kernel can’t boot is not properly created initrd image. Here is a small description of what you can do if you encounter a similar problem.

Contents

[hide]

Read the rest of this entry »

UTF-8 PHP MYSQL (histoire d’encodage)

UTF-8 PHP MYSQL (histoire d’encodage)

Encodage et programmation

Les caractères qui s’affichent sur les écrans d’ordinateur, comme toute donnée informatique, ne sont qu’une sucession de 0 et de 1 du point de vue de la machine. C’est le nombre et l’ordonnance de ces bits qui définissent la norme d’un encodage. Plus le nombre de bit sera élevé, plus l’encodage supportera de caractères.

Les problèmes que l’on peut rencontrer lors du passage à l’UTF-8 viennent de cette différence de norme avec l’encodage européen ISO. Entre ces deux normes les problèmes vont se situer au niveau des caractères “spéciaux” comme les caractères accentués.

A côté des problèmes que cela peut impliquer, l’UTF-8 permet de gérer un plus grand nombre de caractères, donc de gérer des langues aux glyphes exotiques, ce que ne permet pas l’iso avec ses 256 possibilités.
Mais si l’UTF-8 permet de telles choses c’est qu’il est codé sur plus de bits que l’ISO, et si cela influe sur l’affichage, cela influe forcément sur le traitement des chaînes au niveau de la programmation et du stockage en base de données.

Imaginons que l’on veuille connaître la longueur de cette chaîne : ‘éé’. Basiquement un langage comptera le nombre de bits que contient cette chaîne.
Une fonction dédié à cette tâche trouvera 16 bits, soit deux octets, soit deux caractères en ce qui concerne l’ISO. En revanche cette même fonction trouvera 32 bits sur un encodage UTF-8, donc renverra une valeur de 4 caractères si elle croit avoir affaire à de l’ISO…tel est le problème.

Ce tutoriel couvrira donc la mise en place d’un environnement conforme, son utilisation ainsi qu’une reconnaissance rapide des problèmes d’affichage entre l’UTF-8 et l’ISO.

Plus d’infos sur l’encodage -> les bases
Plus d’infos sur l’encodage -> UTF-8

Read the rest of this entry »

 

Switch to our mobile site