Free Software Foundation réplique

Voici un nouveau rebondissement dans l’affaire qui oppose Adobe à Apple concernant la technologie Flash. Pour mémoire, le

The Gnu Guru

The Gnu Guru

PDG de la firme de Cupertino s’était exprimé au travers d’un communiqué de presse afin de justifier l’absence de Flash sur l’iPhone, l’iPod Touch et l’iPad. Steve Jobs déclarait en effet que l’avenir des technologies mobiles devait passer par des standards ouverts tel que HTML, CSS et JavaScript plutôt que par une technologie propriétaire telle que Flash.

De son côté Adobe soulignait la compatibilité de son lecteur avec une multitude de plateformes simplifiant alors la tâche pour l’éditeur qui ne devra pas développer une version de son application spécifiquement pour le système propriétaire de l’iPhone OS.

C’est désormais au tour de la Free Software Foundation, l’organisme chargé de défendre et promouvoir les valeurs du logiciel libre, de s’exprimer sur le sujet au travers d’un communiqué de presse. En effet, le porte -parole et activiste John Sullivan, invité sur le magazine Arstechnica, pointe du doigt l’hypocrisie des deux sociétés promouvant des standards ouverts sans pour autant suivre leurs propres principes. John Sullivan souligne en effet que Steve Jobs n’a fourni aucune explication pour le choix de technologies web ouvertes. « S’il avait dit quoique ce soit sur l’importance de la liberté de l’utilisateur sur le web, son hypocrisie serait devenue explicite », déclare ainsi M.Sullivan.

Sullivan rappelle également qu’Apple utilise le format vidéo H.264 et non le codec open source Ogg Theora choisi par Firefox et Opera. Par ailleurs le web libre que Steve Jobs souhaite déployer ne reste accessible qu’au travers d’un système propriétaire, qu’il s’agisse de l’iPhone OS ou de Mac OS X. John Sullivan conclut ainsi : « un web libre nécessite un logiciel libre. Vous n’aurez pas d’Internet libre si votre logiciel accédant à la Toile est limité à un nombre arbitraire d’ordinateurs ». Au sein du débat pour un Internet libre et ouvert, la fondation souhaite alors recentrer ce dernier vers le logiciel libre.

Compiz Memories of the Way Windows Were

Hack and / – Memories of the Way Windows Were

November 1st, 2008 by Kyle Rankin

Still arranging windows by hand? Learn how to take advantage of Compiz’s window memory, so it can do the work for you.



I’m a half-organized person. On one hand, if something of mine has a place, I can be pretty anal about making sure I put it back every time I use it. On the other hand, if something doesn’t have a place, it inevitably ends up in a pile or a junk drawer. I’ve learned that if I want to be organized, I must give everything a home.


Read the rest of this entry »

Customizing the Gnome menus with Gnome 2.0 in Solaris 9.

Customizing the Gnome menus with Gnome 2.0 in Solaris 9.

- or -
Corrections to Solaris document 817-3851 “Gnome 2.0 Desktop for the Solaris Operating
Environment Systems Administration Guide” chapter 2, “Customizing Menus”.

So you have installed Solaris 9 with Gnome 2.0 on some 150 machines and now you
would like to customize the Applications menu to list your specific applications.

Every single pathname in that chapter is wrong and is pretty useless in actually attempting
this task, though I do make the assumption through the rest of this post that you have read
it.


Read the rest of this entry »

 

Switch to our mobile site